English
  Inscrivez-vous!
Mot de passe oublié?

Contributions

Ce projet est le résultat d'un effort collectif de la part de nombreux chercheurs et organisations qui méritent tous qu'on souligne leur contribution

SAISIE DES DONNÉES

Les bénévoles de la « Church of Jesus Christ of Latter Day Saints » de l'Utah ont consacré près de 200 000 heures de travail à la saisie des données manuscrites du recensement de 1881. Considérant que le coût de revient pour saisir une observation s'élève approximativement à 1 $, leurs efforts représentent 4,3 millions de dollars en temps fourni bénévolement. Leur dévouement et leur contribution à la communauté généalogique et historique mérite ainsi d'être souligné.

CONSULTATION, FINANCEMENT ET SOUTIEN INSTITUTIONNEL

Le financement de la phase 2 du Projet du recensement canadien de 1881 a été assuré en grande partie par le « Minnesota Population Center » de l' « University of Minnesota » et ce, par le truchement du « North Atlantic Population Project » dont Steve Ruggles est le chercheur principal.

L'Université de Montréal a également contribué au financement de la seconde phase du projet. Bertrand Desjardins , Chercheur agrégé au Département de démographie et Co-directeur du Programme de recherche en démographie historique (PRDH) a fourni son expertise afin d'améliorer les données. Ses judicieux conseils ont rendu possible le nettoyage et la standardisation des patronymes francophones. Le département de démographie a également mis à la disposition de l'équipe des locaux qui ont servis de laboratoire pour le projet.

À l'époque où il était directeur de l'Institut d'études canadiennes, Chad Gaffield a fait preuve d'un leadership exceptionnel dans le cadre de la phase 1 du projet du recensement de 1881. Il a su définir la vision globale du projet en plus d'obtenir du financement et de fournir des locaux appartenant à l'Institut aux chercheurs associés au projet. Il a également rencontré et discuté à maintes reprises avec les représentants de la « Church of Jesus Christ of Latter Day Saints » de l'Utah et il a convenu, avec Lisa Dillon , des priorités en ce qui a trait au nettoyage des données.

PROGRAMMATION INFORMATIQUE

David Klein de l' « University of Waterloo » a été en charge du travail de programmation lors de la phase 1 du projet du recensement canadien de 1881. Les tâches de programmation de la phase 2 du projet ont été effectuées par Denis Duval avec la collaboration d' Alexandre Hamelin-Purtell.

LE TRAVAIL EFFECTUÉ DANS LE CADRE DE LA PHASE 1 DU PROJET

Les étudiants de deuxième cycle qui ont travaillé à la phase 1 du projet sont :

Betsey Baldwin
Geraldine Cougnoux
Christine Dalton
Cheryl Desroches
Sean Foyn
Corrine Kennedy
Michelle Muir
Dan Yu

Les données budgétaires du Projet du recensement canadien de 1881 ont été compilées dans un fichier Excel par Karli Bergquist , étudiante du programme d'études canadiennes à l'Université d'Ottawa

Les membres de l'équipe de l'Institut d'études canadiennes ont fourni une aide importante lors de la phase 1 du projet. La réceptionniste de l'Institut, Louise Verner , a facilité, à plusieurs reprises, les communications avec nos collaborateurs de la « Church of Jesus Christ of Latter Day Saints » en Utah ; Houria Messadh , Adjointe administrative, s'est chargée de faire cheminer  les documents des étudiants à travers le dédale administratif de l'Université d'Ottawa. Elle a aussi contribué à organiser les rencontres avec les gens de la « Church of Jesus Christ of Latter Day Saints » ; enfin, la Coordonnatrice à l'information et aux technologies, Angela Mattiacci , a établi le réseau informatique nécessaire à l'organisation et au traitement des données.

De janvier à septembre 2001, plusieurs bénévoles ont comparé les données saisies avec les données disponibles sur microfilms afin d'ajouter les informations manquantes. Ces bénévoles sont : Gary Bagley, Jim Cobben, Jill Dale, Mel Dillon, Barry Gilmour, Don Joy, Ruth Kirk, Sara Lytle, Stan Magwood, Bob Manchip, Bob Martin, Carol Martin, Patricia Roberts-Pichette, Madeleine Quinn, George Swift, Jim Stanzell, Gordon Taylor, Dorothy Tol et Allan Topp . Plusieurs de ces personnes se sont joints au projet par le biais de l' « Ontario Genealogical Society » de la région d'Ottawa et par la « British Isles Family History Society ».

LE TRAVAIL EFFECTUÉ DANS LE CADRE DE LA PHASE 2 DU PROJET

Le raffinement des données du recensement canadien de 1881 a été supervisé par le Coordonnateur de projet du PRDH, Alexandre Bujold, qui a d'abord travaillé à titre d'auxiliaire de recherche durant la phase 2 du projet.

Les étudiants de deuxième cycle qui ont travaillé à la phase 2 du projet sont :

Samuel Rousseau
Édouard Nakouzi
Alexandre Bujold
France Normand
Josianne Doucet-Alarie
Sébastien Couvrette

COLLABORATION INTERNATIONALE

Cuong Nguyen et Ron Goeken du « Minnesota Population Center » de l' « University of Minnesota », ont consacré de nombreuses heures à réfléchir et à discuter du Projet, à ajuster le programme du « Minnesota 1880 Census Project » afin qu'il soit adapté à nos données. Ils ont par la suite aidé Lisa Dillon et David Klein à se familiariser avec le logiciel. Matthew Woollard , du Département d'histoire de l' « University of Essex » et Chercheur senior dans le projet de 1881 a fourni son aide sur plusieurs aspects du projet dont la difficile codification des mentions socioprofessionnelles.

FINANCEMENT

La phase 1 a été financée par la « Church of Jesus Christ of Latter Day Saints » et par l' « University of Ottawa's Research Partnership Program ». Les salaires de Lisa Dillon et de Peter Kitchen durant la phase 2 ont été couverts par des subsides provenant de la « Harold J. Crabtree Foundation » et par la Fondation canadienne pour l'innovation. Le financement de la phase 2 du projet provient d'une demande de subvention d'équipe du « Minnesota Population Center » qui a permis la constitution du « North Atlantic Population Project ». L'Université de Montréal a également participé au financement de la phase 2 du projet qui s'est déroulé en son sein.

ÉQUIPEMENT

Lors de la phase 1, la bibliothèque Morrisset de l'Université d'Ottawa a prêté une lectrice de microfilms à l'Institut d'études canadiennes et ce, grâce à Ginette Mageau, Responsable du service des prêts. Le « Latter-day Saints Family History Center » d'Ottawa a prêté une seconde machine pour la phase 1 ; ce prêt est l'ouvre organisé de Patricia Trudel . De plus, entre septembre et décembre 2000, l' « University of Ottawa Writing Center » nous a fourni 5 giga-octets d'espace d'archivage sur leur serveur permettant ainsi aux étudiants de sauvegarder leurs fichiers afin qu'ils puissent être utilisés par plusieurs ordinateurs à la fois. L 'Institut d'études canadiennes et le Projet du recensement canadien de 1881 ont également acheté conjointement 30 giga-octets d'espace sur ce serveur. Via son programme de Fonds d'Installation, l'Université de Montréal a pu fournir un nouvel ordinateur pour la phase 2 du projet. Bibliothèque et Archives du Canada nous ont enfin prêté un lot complet de bobines microfilmées du recensement canadien de 1881. Ce prêt a été facilité par Mary Munk.

Dernière mise à jour: 20/8/2010

Copyright© Département de démographie (UdeM)
Tous les droits réservés.