English
  Inscrivez-vous!
Mot de passe oublié?

Nouvelles

mars 2017

Bourse de doctorat en démographie historique

Le Programme de recherche en démographie historique (PRDH) est un programme de recherche et d’enseignement situé dans le Département de démographie, à l’Université de Montréal. Le PRDH offre une bourse doctorale en démographie historique.

Projet : Influences de la parenté sur la fécondité et la longévité au Québec et en Utah : une étude comparative de deux populations fondatrices.

Description :
Cette bourse postdoctorale fait partie intégrante d’un nouveau projet de recherche intitulé «Influences de la parenté sur la fécondité et la longévité au Québec et en Utah : une étude comparative de deux populations fondatrices», financé par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Ce projet étudie les réactions aux bouleversements et pressions socioéconomiques dans la période précédant la transition démographique au Québec et en Utah, en explorant le rôle médiateur des réseaux de parenté sur la fécondité et la mortalité. The projet utilise des données longitudinales issues des populations historiques du Québec (1800-1849), du Saguenay Lac St-Jean (1837-1900) et de l’Utah (1800-1900).

Le doctorant utilisera des microdonnées historiques du Québec pour produire une thèse de doctorat (Ph. D) construite sur une série d’articles qui seront publiés dans des revues académiques internationales. Les sujets de recherche peut comprendre :

  1. Réseaux de parenté et disponibilité des proches au Québec durant la période
  2. Tendances à long terme, interactions démographiques, démographie évolutive et impact des changements environnementaux et socioéconomiques
  3. Influence relative de la parenté, de l’environnement et des opportunités économiques

Durée et financement
Le candidat recevra 25,000$/année pour les trois ans. L’appui financière est attribué pendant une année et sera renouvelable sur présentation d’une preuve de l’avancement des études doctorales. Cette bourse sera combiné avec un poste d’auxiliaire d’enseignement pour le cours DMO 2700 Histoire des populations transatlantiques et un travail complémentaire pour un de nos projets d’infrastructure. Le candidat devra commencer dès le 1er septembre 2017 ou avant (négociable).

Conditions

  • Être admis au programme de doctorat en Démographie, Université de Montréal
  • Détenir une maîtrise en démographie, en histoire, en sciences économiques, géographie ou une discipline connexe
  • Avoir une expérience des logiciels d’analyses statistiques tels que Stata, SPSS ou R
  • Avoir une connaissance littéraire en démographie historique, démographie évolutive, en démographie familiale et en biodémographie est un atout
  • La capacité à parler, lire et écrire en français. ***L’Université de Montréal est une institution francophone.*** Les thèses de doctorat peuvent être rédigées en anglais, mais tous les cours sont donnés en français

Lieu d’étude
Département de démographie, Université de Montréal, Montréal, Québec, Canada

Directeurs de recherche
Ce projet est sous la direction de Lisa Dillon et d’Alain Gagnon, professeurs au Département de démographie, Université de Montréal. Nous travaillons en collaboration avec Hélène Vézina (UQAC) et Ken Smith et Heidi Hanson (U.Utah).

Dépôt de la candidature : démarche à suivre
Les candidats sont invités à soumettre leur candidature en français ou en anglais

Les candidats devront envoyer :

  1. Lettre de motivation (maximum 2 pages)
  2. Curriculum vitae
  3. Copie du relevé de notes du premier cycle et des cycles supérieurs universitaires
  4. Noms et adresses de deux références

Date limite
La date limite pour soumettre votre candidature est le 31 mars 2017.

Envoyez votre candidature à Lisa Dillon, à l’adresse suivante : ly.dillon@umontreal.ca

Pour plus d’informations sur le Département de démographie, visitez notre site internet : http://demo.umontreal.ca/accueil/

décembre 2012

Vous pouvez lire notre nouvel article : Lisa Dillon et Katrina Joubert, « Dans les pas des recenseurs : une analyse critique des dimensions géographiques et familiales du recensement canadien de 1852 » Cahiers québécois de démographie, Volume 41, numéro 2, automne 2012, p. 179-417, dans le numéro spéciale « La fin des recensements ? » sous la direction de Jean Poirier

03 octobre 2008

Ajout de presque 47 000 nouvelles lignes dans le recensement de 1852 qui sont le fruit du travail des volontaires entre septembre 2007 et septembre 2008.

25 août 2008

Présentement, les projets du recensement PRDH collaborant avec les bénévoles généalogistes, incluant Ontario GenWeb, pour compléter au niveau 100% notre échantillon de 20% du recensement 1852 du Canada.
Nous travaillons avec le Projet des populations nord-atlantiques pour imputer les relations de ménage pour les microdonnées du recensement 1881 du Canada. Nous travaillons aussi avec les collègues canadiens provenant de l'University of Guelph, University of Alberta, University of Victoria et York University pour trouver des nouveaux sources de financement pour le jumelage des données censitaires.

Lisa Dillon a récemment publié « The Shady Side of Fifty: Age and Old Age in Late Victorian Canada and the United States ». Ce livre est base sur les microdonnées censitaires du Canada et des États-Unis de 1871 à 1901. Ceux qui s'intéressent à ce livre peuvent obtenir une copie de McGill-Queen's University Press: http://mqup.mcgill.ca/book.php?bookid=2129

Dernière mise à jour: 6/3/2017

Copyright© Département de démographie (UdeM)
Tous les droits réservés.