English
  Inscrivez-vous!
Mot de passe oublié?

Explications de la spécificité géographique de l'île-du-Prince-Édouard

La spécificité de l'organisation géographique de l'Île-du-Prince-Édouard

Plusieurs cartes géographiques contemporaines de l'Île-du-Prince-Édouard portent encore la marque des divisions en lots et en cantons royaux qui ont été effectuées en 1767. Les raisons qui expliquent cette division du territoire sont avant tout historiques. Ainsi, l'île a été prise aux Français à la suite d'une guerre en 1759 et elle a ensuite été divisée, 8 ans plus tard, en 67 lots et en 3 cantons royaux. Les cantons royaux sont par la suite devenus des villes alors que les lots ont été distribués par la Couronne britannique à des militaires et à des officiers de la Marine qui avaient rendu service à la Couronne.

Ces lots constituaient le fondement même du système de propriété de l'île (comprenant des seigneurs et des censitaires) - un système payant d'occupation des terres qui dura jusqu'en 1875 avant d'être démantelé. La division du territoire en lots a non seulement modifié la géographie physique de l'île, on pense à l'orientation nord-est et sud-ouest de la plupart des routes secondaires, mais elle a également influencé sa géographie humaine puisqu'elle était organisée à des fins administratives comme la saisie des données du recensement qui reposait sur la division en lots. L'île était également fractionnée en 3 comtés de taille équivalentes : Prince (partie ouest de l'île), Queen's (centre de l'île) et King's (section est de l'île). L'une des meilleures sources historique, en plus d'être facilement accessible, demeure l'Illustrated Historical Atlas of the Province of Prince Edward Island (J.H. Meacham et al., Philadelphie, 1880, réimpression, The PEI Museum and Heritage Foundation, 1995). Il existe aussi un ouvrage plus contemporain écrit par Alan Rayburn qui s'intitule : Geographical Names of Prince Edward Island (Ottawa, 1973) dans lequel chaque ville de l'île et les lots ou cantons royaux qui y sont associés sont énumérés. Pour une histoire détaillée de la division de l'île en lots, il faut consulter l'ouvrage de J. M. Bumsted intitulé Land, Settelement, and Politics on Prince Edward Island (Kingston et Montréal, 1987). Quant à la vie au sein du système de propriété, l'étude de référence est celle de M. G. Hatvany, « The Proprietary Burden », The Island Magazine , 44 (1998) : 3-7. Enfin, les informations complémentaires sur l'organisation géographique de l'Île-du-Prince-Édouard ont été fournies par Matthew G. Hatvany du Département de géographie de l'Université Laval. Ce dernier a publié un ouvrage sur le sujet lequel s'intitule The Historical Geography of Prince Edouard Island , Département de géographie, Université Laval.

Dernière mise à jour: 20/8/2010

Copyright© Département de démographie (UdeM)
Tous les droits réservés.